Sur la voie de la Recherche

Les startups sont les moteurs de l’innovation et elles ont besoin des talents scientifiques dont la France regorge. Or, Les universités et les laboratoires de recherches publiques sont un vivier extraordinaire des talents et de technologies.

Pour renforcer ces collaborations et susciter des rencontres prolifiques, Inria – institut de recherche public en sciences du numérique- va concevoir et animer la programmation« Recherche » de French Tech Central, en lien avec l’ensemble de l’écosystème académique français.

Inria s’est construit une forte expertise dans le domaine de l’accompagnement de startups depuis plus de trente ans. Ce savoir-faire est complété par de nombreuses collaborations avec des grands groupes et des PME. Inria, dans French Tech Central, mobilisera et coordonnera les acteurs de la recherche publique dans le domaine du numérique avec une ambition protéiforme :

  • être à l’écoute des startups présentes pour identifier leurs besoins vis à vis de problématiques liées à la recherche, et les accompagner dans leur développement,
  • favoriser les rencontres entre startups et chercheurs, de l’étudiant en master au chercheur confirmé au niveau international organiser régulièrement des présentations de résultats, des keynotes, des master classes, des tutoriels afin de faire le point sur l’état de la recherche dans les domaines d’intérêt des startups,
  • assurer une coordination avec l’ensemble des actions organisées par les autres acteurs présents au sein de Station F pour favoriser les synergies.

A propos d’Inria

Avec plus de 140 startups créées depuis 1984, des laboratoires communs et des partenariats stratégiques avec des grands groupe et des PME, plus de 280 brevets actifs, et 140 logiciels déposés chaque année, Inria prend une part active dans l’économie numérique, en plus d’être un acteur international majeur de la recherche en sciences du numérique. Pour aider la France à saisir toutes les opportunités de la numérisation de l’économie et de l’industrie, Inria souhaite soutenir encore davantage la création d’entreprises et accompagner les entreprises dans la course à la création d’emplois et de valeur. Inria assurera une forte présence à Station F. L’institut sera ainsi le partenaire principal de la French Tech dans son espace d’animation French Tech Central, en ayant la charge du développement des relations entre l’ensemble de la recherche académique et les startup. Inria sera également associé à l’incubateur de Microsoft, donnant une nouvelle impulsion à une collaboration riche et concrétisée depuis plus de 10 ans par un laboratoire commun.

Encourager et développer le transfert sous toutes ses formes

Chez Inria, les relations avec l’entreprise et la société sont présentes dans tous les projets de recherche. Elles sont sans cesse entretenues par une sensibilisation des chercheurs au transfert et par des rencontres régulières avec le monde industriel.

Inria s’implique dans différents types de transfert :

  • Le transfert de connaissances, qui se développe notamment à travers la création de laboratoires communs et via l’animation de consortiums industriels ou académiques. Dans le même registre, de nombreux partenariats stratégiques avec de grands groupes (Microsoft, Facebook, Samsung, Nokia, EDF, Alstom, Total, Orange, Airbus Group, Safran, Fujitsu….) se sont mis en place. L’institut met l’accent depuis quelques années sur une recherche collaborative et partenariale avec de plus petites entités comme les PME (à travers les Inria Innovations Labs).
  • Le transfert de compétences, qui consiste à favoriser l’implication des chercheurs Inria et des nombreux doctorants qui passent par l’institut dans le tissu industriel. Cela peut prendre plusieurs formes comme la mobilité d’un scientifique, le recrutement d’un doctorant ou d’un ingénieur qui va diffuser son expertise scientifique au sein de l’entreprise, des missions de conseil, des bourses de recherche.
  • Le transfert de technologies, c’est-à-dire l’intégration d’une technologie qui peut se traduire concrètement par une création d’entreprise, un partenariat entre une équipe de recherche et une entreprise existante ou le développement d’une communauté d’entreprises autour d’un logiciel libre.